Veuillez saisir votre mot-clé ici

Le prestataire de services linguistiques Transline soutient la lutte contre le coronavirus

Grâce à des actions comme translate4#hautlesmasques en réalisant des traductions sur les vaccins, d’études sur les médicaments et dans le domaine de la technique médicale, et à notre offre de prix spéciale qui aide les exploitants de boutiques en ligne sur les marchés internationaux.

Faire bloc dans le monde entier est aujourd'hui plus important que jamais. Car, en effet, la pandémie de Covid-19 ne connaît pas de frontière. Même si nous ne pouvons plus quitter physiquement notre pays, nous nous rapprochons tous et partout dans le monde dans cette course contre le virus.

Les linguistiques professionnels de Transline ont tout de suite répondu présents lorsque les initiateurs du projet #hautlesmasques leur ont proposé, avec la traduction du site Internet www.maskeauf.de , de mobiliser le monde entier pour porter un masque de protection et freiner l’évolution du virus. L’action appelle à la participation de chacun.

Des célébrités en campagne pour #maskeauf

« Nous avons déjà atteint quelques résultats au cours des jours passés. Nous savons maintenant comment inciter les autres à porter un masque, comment fabriquer facilement un masque, et comment l’utiliser efficacement. Notre concept a déjà convaincu plusieurs personnalités comme Lena Meyer-Landrut ou Joy Denalane, et bien d'autres. Si tout le monde portait un masque de protection dans l’espace public, la propagation du coronavirus pourrait être ralentie ». Friedemann Karig en est certain. Et puisque les masques médicaux sont réservés au personnel soignant, on peut se fabriquer son propre masque avec du papier essuie-tout, des sacs d’aspirateur ou des torchons. « Nous devons porter cette idée aux quatre coins du monde, de façon à pouvoir contenir le virus. »

Menschen dort erreichen, wo es besonders kritisch ist

Dans de nombreux pays, les conditions d’hygiène et l’approvisionnement médical sont bien moins favorables que chez nous. #maskeauf a bien compris cela, et a décidé au cours des derniers jours d’étendre cette initiative à l’échelle internationale de la façon la plus efficace et rapide possible, en traduisant le site Internet #maskeauf dans autant de langues que possible. Transline s’est engagée dans ce projet pour le bien public : « Nous avons pris en charge la traduction de 14 langues au total, dont quelques langues rares. Les traductions en bengalais, tamoul, khmer et afrikaans par exemple sont déjà presque terminées », explique Katja Schabert, gérante de Transline Deutschland. « Trouver les mots pour communiquer dans le monde entier, c’est notre métier. Nous soutenons volontiers l’initiative et les causes qu’elle sous-tend de permettre à chacun d’être compris et entendu dans le monde entier. »

Friedemann Karig, lui aussi, est enthousiaste : « Avec le soutien de Transline, nous pourrons déjà atteindre plus de 2 millions de personnes dans le monde en quelques jours, par exemple en indonésien, finnois, bosnien, flamand, turc ou encore hébreux. »

 

#translate4industrie – le bonus économique du coronavirus

Transline aussi porte le masque et poursuit sa mission de mettre étroitement le monde en réseau grâce à ses nombreuses spécialisations. Peu importe qu’il s’agisse de localisation de logiciel, d'e-commerce ou d’études de la plus haute importance sur les médicaments.

 

Pour des informations concernant les remises spéciales, contactez-nous à l'adresse offrespeciale@ transline.fr

© 2022 Copyright Transline Gruppe GmbH